Pisser dans l’herbe

Du 23 au 26 août, festival d’Aurillac

Une quête de respect et de liberté

Un comédien s’empare de l’histoire de Camille, bergère incarcérée pour une peine de deux mois, et qui, quatre ans plus tard, se trouve toujours entre les murs d’une prison.

A partir d’un échange épistolaire entre le comédien et des détenus, cette pièce apporte une autre facette du monde carcéral.

Adaptation théâtrale de Philippe Giai-Miniet et Christine Ribailly.Mise en scène de Marie-Paule Guillet. Lumières Nicolas Prigent.

À partir des lettres de Christine Ribailly,  Émilie D, Philippe Lalouel, et du livre « Pourquoi faudrait-il punir? » de Catherine Baker.

Dossier de spectacle Pisser dans l’herbe